KLCK-28


4 min 10, video, 2017

Produced for the Ebook "Demain?la photographie"



A friend who studies at MIT and works on the development of a "deep learning" algorithm has agreed to propose to his machine to "think" of // the future + of+ images // and we have given access to the computer a hard disk containing all my digital archives.

Any kind of data can be analyzed and organized by the KLCK-28 algorithm, but what differentiates it from its predecessor is its ability to work from simple abstract concepts.

----------------------------------------

Un ami qui étudie à M.I.T. et travaille à la mise au point d'un algorithme de "deep learning" a accepté de proposer à sa machine de “réfléchir” sur //l'avenir+des+images// et nous lui avons donné accès à un disque dur contenant l'ensemble de mes archives digitales.

Toute sorte de données peuvent être analysées et organisées par l'algorithme KLCK-28, mais ce qui le différencie de ses prédécesseur, c'est sa capacité à travailler à partir de concepts abstraits simples.

----------------------------------------

Extraits de mon journal

29 novembre 2016
Ce matin, je reçois un email de l'ami Didier qui me propose de réfléchir sur l'avenir des images pour un projet pour Arles l'été prochain. Je me suis tout de suite rappelé une récente discussion avec mon copain Tenzin qui étudie à MIT. Il travaille au développement d'un des algorithmes les plus avancés en intelligence artificielle à M.I.T.

5 décembre 2016
Ce matin j'ai eu Tenzin au téléphone et lui ai demandé s'il y avait une possibilité d'utiliser l'algorithme et le faire 'réfléchir' sur les mots: futur des images. L'idée l'a bien amusé mais il m'a vite expliqué que le temps machine est super précieux et que c'était hors de question. mais il m'a rappelé plus tard pour m'annoncer qu'il peut se débrouiller pour faire tourner une ancienne version de l'algorithme KLCK-32 une version orientée vers le content creation, la création de contenue. Il m'a dit en rigolant que c'est l'aïeul du Michelangelo du XXIème siècle. Il m'a demandé de lui envoyer un disque dur contenant des fichiers qui serviront d'input. Comme j'aime bien l'idée de l'archive comme lieu depuis lequel parle l'oracle - petit clin d'oeil à Derrida et son archive fever-, je lui propose de partir de mes propres archives. Je vais préparer un gros disque dur qui contient à peu près tout ce qui est de format digital.

28 décembre 2016
Perplexe, je viens de recevoir les premiers outputs de KLCK-28, puisque tel est son nom. Il s'agit d'un flux video de quelques minutes étrange, un peu psychédélique, un peu angoissant aussi, dont l'ordre semble aléatoire, sans beaucoup de rapport avec notre sujet alors qu'une voix féminine assène des dictons péremptoires sur le futur du cinéma. Tenzin me rassure, ce n'est qu'un début, il va affiner les paramètres, et il faut aussi que la machine travaille elle même pour s'éduquer sur le sujet qui nous intéresse. Mais comment justifier certains choix qu'elle fait? C'est un des problèmes du deep learning - me répond-il, la façon dont elle prend des décisions est incompréhensible à notre logique.


25 janvier 2017
Plus de nouvelles de Tenzin. Email, text messages, appels, rien. Je regarde incessamment les quelques minutes générées par KLCK-28, ayant le sentiment étrange d'un sens, un ordre présent qui défierait mon intelligence.

14 février 2017
J'ai découvert que la voix de KLCK-28 qui accompagne les images est une reprise du célèbre manifeste de Dziga Vertov écrit en 1919 où il définit ce que doit être le cinéma révolutionnaire. Etrange que la machine soit allée chercher un texte vieux d'un siècle pour nous parler de notre futur!

3 mars 2017
J'ai croisé Carla, une de nos amies communes avec Tenzin, elle me dit qu'il a bougé en Angleterre, qu'il travaille pour une boite là-bas: Cambridge Analytica. Elle ne peut pas expliquer son silence depuis. Une recherche Google plus tard, je découvre que cette boite qui deale avec l'océan de data récolté sur chaque individu, est à la fois derrière le Brexit et la victoire de Trump. Ils utilisent des milliers de points d'information pour chaque individu pour faire un portrait psychométrique extrêmement précis. Fini la communication de masse, c'est l'avenir de la propagande. Je n'en sais pas beaucoup plus sur l'avenir des images, mais la forme de la dictature à venir se concrétise à pas de géant.



 
file 1file 1
<>